24h avec Alexandre Fabre

9h30 :

 

Avant de partir pour une journée détente, Alexandre nous montre une affiche aux studios de PBLV : celle de la pièce Premier amour de Samuel Beckett, dans laquelle il va jouer et qui sera présentée au festival d'Avignon.

Alexandre déclare : "Je me sens totalement en adéquation avec le texte et j'espère faire découvrir au plus grand nombre la beauté de la langue française".

10h30 :

 

L'heure des courses ! Il a prévu un repas en famille ce midi. Passage chez le primeur, le boucher et le boulanger de l'Estaque. "Monsieur Frémont" comme l'appellent les commerçants, est un habitué du quartier. Il aime d'ailleurs y prendre son pastis.


 

11h45 :

 

Dernier arrêt chez le caviste d'Alexandre, à la cave du Rove. Il est lui-même propriétaire d'un vignoble à Gaillac, dans le Tarn, hérité de ses parents. Ses frères, sœurs et lui en sont très fiers.

"Avec cette vigne, on a notre vin, le sang de ma terre !" avoue-t-il.

12h15 :

 

Alexandre pose enfin ses valises dans le cabanon où il vit, dans un calanque. Il n'est jamais sa valise et ne quitte jamais son chien, Léo.

En fait, originaire de Tunisie, Alexandre est un peu SDF ou squatteur du TGV, il voyage beaucoup. Arrivé à Marseille à 12 ans, il a tant déménagé qu'il a fréquenté... 18 écoles ! Il rejoint Paris à 40 ans. Aujourd'hui, il avoue ne se sentir chez lui nulle part, mais s'amuse de cette vie de bohème.

13h00 :

 

Les enfants, les amis, tout le monde est arrivé au cabanon. Son meilleur ami Dédé, qu'il connait depuis 40 ans, est présent. Avec le temps, c'est devenu "Tonton Dédé". La grande famille d'Alexandre est très dispersée mais toujours unie. Il a lui-même quatre frères et sœurs.

"Finalement, je suis assez libre et libertaire, mais aussi très famille" confie-t-il.


 

15h00 :

 

Du sport pour la santé, dès qu'il a du temps libre. C'est parti pour un footing dans les calanques marseillaises. Il se sent vivant face à cette vue imprenable : "je veux sentir mon corps en équilibre avec la nature !".

16h30 :

 

Seul face à la mer. Il s'isole pour écrire sur son ordinateur. Il est l'auteur de pièces de théâtre et de nouvelles. Il écrit en ce moment un polar, mais a des difficultés pour se concentrer : "il me faut 4 à 5 jours pour me remettre dans le rythme, avec le tournage ce n'est pas facile". Côté théâtre, Alexandre a réécrit plusieurs pièces en les adaptant à la culture africaine. En effet, pendant dix ans, le comédien a fait le tour des pays francophones du continent. Il était professeur de théâtre et montait des spectacles. "C'était également pour moi une manière de m'engager politiquement, de dénoncer les clivages noirs/blancs qui ravageaient l'Afrique" déclare-t-il.

18h00 :

 

En communion avec la nature ! En grand amateur de fromage de chèvre (et surtout de brousse), après quelques minutes de 4x4 et le voila caressant les bêtes du troupeau de Rove, appartenant à André Gouiran.

Le contact avec les animaux rappelle à Alexandre son enfance : ses grands-parents étaient paysans. Il ajoute : "je trouve émouvant et admirable de voir quelqu'un de passionné qui tient à ses racines et qui se bat contre un monde où les choses sont formatées".

Nouveau logo officiel de de PBLV depuis 2014 !
Loading
Plaque Quartier du Mistral

Bienvenue sur le site 100% Plus Belle La Vie, le célèbre feuilleton marseillais !


Le forum officiel de Plus Belle La Vie. Venez nombreux !
comments powered by Disqus

Crédits pour les images, vidéos, médias : propriété exclusive de France 3 et TelFrance Série.